Si t’es une quiche en maquillage, laisse les pro t’aider…Part 1 : Lecons de maquillage de Bobbi Brown

Publié 08/04/2014 par Sylvie Beauty and Geek

Salut 🙂

Après une semaine un peu pourrie compliquée je reviens aujourd’hui pour vous parler de deux livres (en fait trois de deux auteures différentes) qui m’ont beaucoup aidée à mieux maitriser les techniques de maquillage. Pour éviter l’article fleuve, je pense scinder mon article en deux, en parlant de chaque auteure séparément.

Mon niveau make up avant ces bouquins, était moyen. Je ne me qualifierai pas de novice pure car j’avais quelques bases, principalement grâce aux blogs beauté que je parcours et aux conseils make up de mes amies plus douées que moi dans ce domaine. Mais si je n’étais pas novice, on en peut pas dire non plus que j’étais particulièrement douée en la matière. Je savais me maquiller le teint un minimum, au doigt (base/FDT/anticerne/blush/poudre), les yeux étaient ma bête noire : j’arrivais à me maquiller avec une seule couleur de FAP, mais si je voulais en mettre deux c’était déjà un peu plus coton.

Et je peux vous dire que quand vous adorez le maquillage mais que vous êtes incapable de l’utiliser au mieux, c’est carrément frustrant. J’ai des tas de palettes de FAP mais je ne pouvais pas vraiment en saisir le potentiel. Et je continuais à baver devant ces MU des yeux tellement superbes et techniquement parfaits de certaines blogeuses, ne pensant pas pouvoir faire au moins un dixième de ce qu’elles font.

DSCN1852

Et puis grande lectrice que je suis, je me suis dit : et mais il doit forcément exister des livres de make up fait par des professionnelles non? Et me voilà ni une , ni deux qui fouine sur la Fnac et autre Amazon. Je finis par restreindre mon choix à trois livres (une amie, maquilleuse pro, m’a d’ailleurs bien conseillée sur le sujet : Merci Stéphanie !!) : un livre de la très célèbre Bobbi Brown et deux de Jemma Kid (que je connaissais pas mais qui semble être très connue en Angleterre). Je commande d’abord celui de Bobbi Brown car les deux livres de J.Kid sont bien plus onéreux et j’hésite à investir 22€ par bouquin quand je ne peux pas les feuilleter à l’amont.Puis finalement, je reçois un chèque cadeau Amazon et je me dis : allez soyons fou, why not ? Hop les deux Jemma Kid sont chez moi, quelques jours plus tard.  C’était il y a quelques mois maintenant.

DSCN1854

Bobbi Brown est universellement reconnue comme une des make up artiste les plus réputées et talentueuses, tous pays confondus. Sa marque de make up (bon ok je ne l’ai jamais testé, mais parait qu’elle est top) a souvent de très bonnes critiques et est enhancée pour la qualité de ses produits d’un niveau professionnel. Elle est  surnommée  la prêtresse du teint en raison de l’attention toute particulière qu’elle porte au teint dans ses MU, c’est d’ailleurs la pionnière du teint dit californien sain (bonne mine et healthy glow) : un teint le plus naturel possible qui  fait ressortir le coté « bonne mine/halé/je fais du sport et je mange sain bonjour c’est moi ». Outre son travail sur les podiums, elle a écrit huit livres sur le sujet. J’ai en ma possession : Leçon de maquillage, de la débutante à la pro.

 

DSCN1855

Le livre de Bobbi Brown est plutôt bien fait. Il est clair, pas trop technique, il va droit au but et est très joliment illustré. Il est franchement agréable à lire et je le trouve très intéressant, qu’on soit novice assumée, maquilleuse du dimanche ou pro. D’ailleurs toute la dernière partie est consacrée à celles qui veulent devenir maquilleuses professionnelles avec des conseils sur la trousse de base à avoir, comment décrocher des contrats selon que l’on travaille sur les podiums, sur des shooting, au ciné ou à la TV.

DSCN1857

Si j’ai bien aimé ce livre, j’avoue être restée sur ma faim en le terminant. Tout simplement parce que je voulais surtout des tutos sur le maquillage des yeux, me débrouillant pas trop mal sur le teint, et que justement, en bonne prêtresse, B. Brown nous parle surtout du teint dans ce livre.

Mais alors elle le fait de façon très complète et globale : de nombreuses pages sont dédiées à l’alimentation et les soins de la peau, base d’une peau saine et naturellement belle. Nous sommes toutes bien d’accord sur le fait que cacher ses misères sous le maquillage, c’est bien mais avoir une belle peau au naturel c’est encore mieux xD Concernant toute cette partie, je la trouve bien faite et complète, même si je ne suis pas forcément d’accord avec tout ce qu’elle dit en bonne adepte du layering et des rituels asiatiques, je tique parfois devant sa conception très américaine du soin de la peau ^^

DSCN1862

Elle est très complète et précise dans le choix de ses teintes de produits, on sent la MUA (make up artist) qui a plein de nuances différentes dans ses palettes 🙂 On a donc un guide très précieux sur quelles couleurs choisir selon sa propre nuance de peau/lèvres/yeux pour les mettre le mieux en valeur (et ceux au contraire à éviter)

DSCN1863

Au niveau du make up en lui même, si je ne suis pas forcément adepte du teint « bonne mine » à la californienne, avec ma peau plutôt pâle, j’ai quand même appris quelques petits trucs sympas que je mets en pratique tous les jours depuis. Si la grande partie sur l’utilisation de l’autobronzant sous toutes ses formes m’a laissé de marbre, j’ai beaucoup aimé la partie sur les pinceaux de base à avoir (très très complet avec photo du type de pinceau) qui a été essentielle dans ma compréhension globale du maquillage des yeux.

J’ai également beaucoup appris sur l’utilisation des correcteurs et anticernes. Déjà elle les utilise avant le FDT, mais surtout elle m’a appris que correcteurs et anticerne sont deux produits complètement différents! Les correcteurs, comme leur nom l’indiquent corrigent les défauts pigmentaires en éclaircissant les zones tachées ou les cernes alors que les anti cernes illuminent les zones d’ombre en apportant de la lumière. Il faut d’abord mettre du correcteur pour corriger l’hyper pigmentation et camoufler les cernes (et bien penser à en mettre aussi dans le coin interne de l’œil, au dessus) puis passer ensuite à l’anti cerne pour illuminer le regard. Vraiment intéressant. Et puis le truc sympa, c’est que vous pouvez l’arranger à votre sauce selon les résultats que vous obtenez. J’ai par exemple choisi d’utiliser mon concealer Kiko crème très couvrant avant le FDT puis d’utiliser mon stylo enlumineur Agnès B anti cernes par dessus le FDT (mais avant la poudre) et je dois dire que l’effet est très réussi et bien plus naturel que le seul concealer Kiko mis au dessus du FDT comme je le faisais avant.  De plus elle est très précise au niveau des tons de couleurs ce qui peut se révéler intéressant (mais aussi flippant quand t’as pas une palette de pro) quand par exemple tu apprends que ce sont les tons jaunes les plus adaptés au contour de l’oeil ^^

DSCN1860

J’ai par contre déploré l’absence d’une partie sur les primers et autre bases à paupières même si elle parle de différentes façon de mieux faire tenir le MU (poudre/ordre de placement : liquide/crème/poudre des différents produits) et surtout de la quasi absence de tuto sur le maquillage minéral en poudre. Et comme je l’ai déjà dit toute la partie sur les auto bronzants ne m’a pas particulièrement intéressée mais c’est uniquement une question de gout.  Et bien sur, trop trop peu de vrai tuto sur le maquillage des yeux, enfin sur les FAP. Le seul maquillage pas à pas qu’on ait vraiment détaillé est dédié au smocky  ce qui est déjà sympa car assez difficile à maitriser, mais j’aurai aimé plus d’exemples de make up colorés, par exemple.  On nous explique bien comment placer les nuances de FAP selon leur intensité mais j’aurai aimé plus de détails, voir carrément un schéma d’application 😉

DSCN1863

Malgré tout, même si honneur est fait au teint, chaque partie du visage est évoquée de façon claire. Pour les yeux il y a par exemple différentes parties : les FAP poudres, crèmes, l’eye liner et le sourcil. Chaque étape est clairement expliquée et découpée sous forme de photo avec un texte accessible aux plus novices. Mais bizarrement j’ai eu l’impression qu’elle expliquait trop certains trucs qui me paraissaient simples et pas assez des choses qui me paraissaient plus techniques 😮 Si vous êtes une quiche en maquillage,vous ne vous sentirez pas du tout pris de haut ou perdue avec ce livre, vraiment clair et compartimenté.

DSCN1864

Il y a même un tuto qui récapitule en 10 étapes les différents point clés d’un maquillage naturel réussi .

DSCN1866

Si vous êtes en terrain plus connues ou carrément aspirant pro, vous allez adorer la dernière partie du livre notamment la partie très complète (et passionnante même pour les non initiées) sur le matériel nécessaire à toute MUA en devenir.

DSCN1869

Elle explique aussi certaines idées qu’elle a eu en maquillages un peu plus artistiques, réservés à des shooting ou des podiums

DSCN1868

Bref, ce livre est globalement bon. Il est très agréable à lire, et richement illustré. Les termes sont simples mais sa lecture ne rebutera pas les maquilleuses averties. Chaque partie du visage est bien mise en avant et détaillée étape par étape. Les adeptes de ce type de make up « nude » et « healthy » apprécieront, surtout si elles veulent mettre l’accent sur le teint. J’ai néanmoins comme un goût d’inachevé avec ce livre malgré tout, principalement autour du maquillage des yeux que j’aurai aimé beaucoup plus étoffé avec différents MU et de la couleur dont on aurait pu s’inspirer. J’ai également apprécié sa grande accessibilité aux personnes les moins expérimentées qui peuvent apprendre ici les techniques de base, sans prise de tête ou termes trop techniques.

Fort heureusement, les livres de Jemma Kid m’ont bien plu et ont comblé ce besoin, peut être est-ce pour ça que j’ai une sensation d’inachevé? Parce qui ce livre de Bobbi Brown est vraiment bien, ceux de Jemma Kid sont mieux. C’est sans doute simplement pour cette raison que mon avis reste mitigé alors que je dois reconnaitre que le livre, quand même, est vachement bien ! 🙂

Que pensez-vous des livres de maquillage? En avez vous d’autres à me conseiller?

 

 

 

Publicités

4 commentaires sur “Si t’es une quiche en maquillage, laisse les pro t’aider…Part 1 : Lecons de maquillage de Bobbi Brown

  • Très intéressant, à travers ce que tu racontes et les photos du livre, je me dis que mes connaissances sont plutôt limitées !! Du coup je vais m’acheter un livre je pense. Et puis c’est cool qu’on soit maquillage chimique ou naturel, les règles restent les mêmes 😉

  • C'est à vous ! :)

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :