Archives

Tous les articles du mois de mai 2014

La CC crème innisfree

Publié 29/05/2014 par Sylvie Beauty and Geek

Coucou !

Comment allez-vous ?

Je reviens pour vous présenter la CC crème Real Skin coréenne Innisfree.

DSCN1970

J’ai déjà testé cette marque coréenne auparavant et je suis de plus en plus enthousiaste sur son efficacité. J’aime beaucoup leurs masques imbibés notamment.
J’avais profité d’une grosse promo chez roseroseshop pour acquérir la CC crème vraiment pas chère. Moi qui aime beaucoup le fond de teint, je me mets de plus en plus aux BB, CC et crèmes teintées, notamment pour l’été ou quand je recherche le rapidité et le naturel, plus que la sophistication .
Elle se présente dans un emballage en carton recyclé dans un flacon pompe airless très pratique .

Sa pompe délivre exactement la quantité optimale pour mon visage, et vu le nombre de pompes qui rejettent trop ou trop peu de produit, ça mérite d’être souligné ^^

 

DSCN1972

La seule CC que j’ai testé jusqu’à présent c’est celle de Erborian que j’aime vraiment beaucoup. C’est donc mon seul point de comparaison, je suis plutôt novice en la matière 😉 La texture de la crème est assez compacte, complètement blanche avec des pigments  micro encapsulés (hum hum je ne suis pas sure que ce mot existe xD) visibles à l’œil nu. Son odeur est herbacée, mais pas trop présente.

image

J’ai eu beaucoup de mal à les capturer en photo mais tu regardes bien tu peux apercevoir les micro capsules 😉

A l’application sa texture épaisse oblige à la travailler quelque temps. Je la chauffe quelques secondes dans la paume de ma main et je la masse une bonne minute sur mon visage. Bizarrement je n’ai pas l’impression que les pigments écrasés libèrent de la couleur. Je trouve qu’elle reste blanche et éclaircit vraiment le teint. J’ai fait le test en massant une petite quantité sur le dos de ma main pendant plus d’une minute et effectivement je n’ai vu aucune pigmentation, la crème reste blanche. Du coup je ne saurais pas vous dire ce que cette CC donne sur une peau mate, métissée ou noire :/ (si vous l’avez testé je veux bien avoir vos retours en commentaire). Pour ma part, si je trouve qu’elle blanchit énormément le teint à l’application, encore plus bizarrement je trouve qu’au bout de quelques minutes de plus elle se fond plutôt bien à mon teint clair (sous tons jaunes) sans faire trop cireux.

image

 

image

Le fini glowy

Elle unifie assez bien le teint notamment les rougeurs (c’est je vous rappelle l’intérêt premier des CC -Color Control- unifier le teint et fournir une plus ample protection SPF) avec une couvrance très légère. Pour ma part je la fais toujours suivre d’une BB crème ou d’une crème teintée qui, elle, va couvrir les imperfections et fournir une meilleure couvrance.

Avec la CC seule, on voit bien que mes imperfections ne sont pas cachées

Avec la CC seule, on voit bien que mes imperfections ne sont pas cachées (désolée pour ces différences de tons entre chaque photo, mon teint n’es pas aussi blafard malgré le blanc de la CC lol, la faute est à rejeter sur l’APN^^)

CC+ BB crème (Akane)

CC+ BB crème (Akane)

 

Par contre attention si vous aimez le teint mat, cette CC a un fini glowy, tant prisée par les coréennes. Elle ne matifie pas du tout (mais ce n’est pas son rôle non plus) : en ce qui me concerne je poudre toujours derrière ma BB donc aucun souci. Idem pour la tenue, je n’ai pas l’impression que mon combo CC+BB+poudre se fasse la malle en cours de journée.

DSCN1958

CC seule

CC+ BB (oui oui c'est bien Dr Who que tu vois derrière moi ^^)

CC+ BB (oui oui c’est bien Dr Who que tu vois derrière moi ^^)

De même sa texture très hydratante voire nourrissante ne conviendra pas aux peaux trop grasses mais sera parfaite pour les peaux mixtes à sèches.

Finalement je ne sais trop si j’aime ou pas ce produit. Je la trouve bien mais pas trop adaptée à ma peau. Je la finirai avec plaisir mais je ne pense pas la racheter. J’aime la philosophie eco friendly de la marque. Mais niveau fini je préfère celle d’Erborian à celle d’Innisfree.

DSCN1959

CC seule, si on voit mes imperfections, leur couleur rouge est elle, bien gommée

DSCN1962

CC + BB Akane

Et vous l’avez vous testé ? Qu’en pensez-vous?

 

 

Publicités

LE sérum Ex White Laserwave d’ UNT

Publié 26/05/2014 par Sylvie Beauty and Geek

Coucou !

 

Vous savez que j’adore Unt : cette marque Taiwanaise très qualitative ne cesse de me surprendre et de m’émerveiller de par son efficacité ! J’en ai parlé ici, ici et aussi ici et ici  (avec pour l’instant juste 2 déceptions) . Je suis particulièrement fan de leurs sérums et de leurs lotions qui sont vraiment vraiment chouettes! C’est simple, depuis que j’ai découvert cette marque, elle est toujours présente d’une façon ou d’une autre dans chacune de mes routines depuis plus d’un an !

C’est justement d’un sérum dont je vais parler aujourd’hui : le EX White Laserwave. Il fait partie de la gamme whitening, qui n’est pas du tout blanchissante comme certains le pensent, mais qui corrige les défauts de pigmentations (taches, cicatrices) pour unifier le teint en profondeur. Ce sérum existe en 2 versions : le Laserwave est destiné aux peaux mixtes à grasses et a également un effet anti-imperfections et le VCIP boost pour les peaux sèches car en plus de son action enluminente, il est nourrissant.

Comme tous les sérums de la marque il se présente sous la forme d’un flacon pompe airless de 35ml, ultra pratique et hygiénique. Alors oui on est pas dans le kawai mais cela n’a jamais été une revendication de la marque. Il est vendu 26,55€ sur le site de la marque et il m’a duré environ deux mois et demi, à raison de 2 coups de pompe  fois par jour. Comparé à nombre de sérums européens vendu la peau du c*l je trouve ça plutôt pas mal .

DSCN1965

C’est un produit qui va cibler le teint terne, les tâches pigmentaires et les imperfections grâce à une haute concentration en acide mandélique (15%) qui a des propriétés assainissantes et qui contient également de l’acide m-tranexamique aux propriétés inhibitrices de mélanine (et donc des tâches) . Comme le dit le site l’acide mandélique est un AHA de 2e génération, apparemment moins irritant que le AHA classique (j’utilise en ce moment l’actif pur AHA et je vous confirme qu’il est assez costaud et qu’il picote sévère) qui va désincruster les pores, exfolier la peau et éliminer les points noirs et les imperfections. Voilà ça c’est pour la partie chimique du truc.

Si tu veux mon avis un chouilla plus compréhensible pour les non initiés le voici !

Déjà niveau texture, il est assez liquide comparé aux autres sérums Unt testé, celui là n’est presque pas gélifié. J’en ai mis deux pressions chaque matin pendant deux mois et demi, mais je pense que j’aurai aussi pu en mettre une seule pression et faire durer le produit un peu plus longtemps ^^

DSCN1966

Son odeur n’est clairement pas son point fort : ça sent l’alcool, le médical, ce n’est pas franchement agréable. Heureusement cette odeur disparait très rapidement. Le sérum s’étale très facilement et pénètre parfaitement l’épiderme sans laisser de fini collant. Attention peaux sensibles ! Ce sérum est très concentré en AHA : il peut donc en effet picoter à l’application ! Et effectivement il m’a picoté lors de la 1ere semaine d’utilisation et parfois de ci de là mais absolument rien de désagréable ou même de comparable à l’actif pur AHA de Etat pur (que j’aime beaucoup mais dieu qu’il pique :O ) Si vous avez la peau sensible et que vous commencez à avoir des rougeurs ou que vous ressentez une vraie brulure il ne faut pas continuer le traitement ! Écoutez votre peau… Les AHA et BHA ne sont pas supportés par tous et toutes, qu’on se le dise!

La marque conseille de l’appliquer matin et soir mais comme j’aime changer de routine entre les deux, je ne l’ai fait que le matin. Il me semblait que les AHA étaient photosensibilisants mais je n’ai eu aucun problème (et puis de toute façon j’ai porté un écran solaire tous les jours depuis février), néanmoins si la marque conseille de l’utiliser aussi le matin c’est que, surement, il n’y a pas de risque à ce niveau là.

DSCN1968

Je conseille FORTEMENT de coupler ce sérum à un sérum hydratant. En effet, il est plutôt asséchant et le but n’est pas de finir avec une peau déshydratée! J’ai utilisé en même temps que ce sérum l’actif pur Acide hyaluronique , puis une fois celui-ci terminé, mon sérum Watery Berry hydratant de Skinfood, dont je ferai une revue quand j’aurai plus de recul. Cette précaution prise, je n’ai eu aucun problème de sécheresse ou de tiraillement au niveau de la peau et le fait d’appliquer deux sérums n’a pas du tout été un problème, vu la rapidité d’absorption du Laserwave.

Et niveau résultat ça donne quoi me direz-vous? Et bien j’en suis très contente! Il ne m’a pas impressionné outre mesure sur l’effet anti imperfections, même si ma peau va mieux de ce coté là, j’ai quand même eu mes petits boutons occasionnels qui ont fait tranquillement leur vie sur ma tronche. Sur ce point là je vous conseille plutôt le sérum Acne Med de la même marque qui est franchement efficace sur ce problème.  Par contre j’ai vu une réelle amélioration sur l’éclat du teint (ça tombe bien c’était ma préoccupation principale depuis quelques mois) avec une amélioration nette du grain de peau, et un effet enluminant « de l’intérieur ». En gros ma peau était belle, éclatante, pas du tout terne malgré l’hiver et tout, elle renvoyait la lumière comme jamais. Le bonheur! Au niveau des tâches pigmentaires, je l’ai trouvé aussi assez efficace mais sans qu’il fasse complètement partir mes quelques taches d’acné, il les a super bien atténuées quand même 😀

Je pense que je vais faire une à deux fois par an (septembre et février) une cure de ce sérum qui m’a vraiment réussi. Et encore une fois UNT m’envoie de la paillette (sobre la paillette, Unt c’est du sérieux)  dans les yeux *_* Après je pense que chaque peau réagit différemment que pour certain(e)s, les AHA ne fonctionne pas plus que ça. A vous de voir et de décrypter ce à quoi votre peau réagit le mieux.

A noter également : vous le trouvez chez ma boutique fétiche Himawari (revendeur officiel Unt France) pour 24,70 (sold out quand j’écris cet article of course mais je ne doute pas qu’il va vite revenir en stock). Depuis juillet 2014, Himawari vous livre d’ailleurs vos commandes Unt commandées sur le site officiel : plus de risque de douane et un colis encore plus rapidement arrivé 🙂

 

Que pensez vous de ce sérum? Vous a-t-il aussi réussi qu’à moi?

Mon fils, ce héros.

Publié 20/05/2014 par Sylvie Beauty and Geek

Bonjour,

 

blue-day

 

Aujourd’hui je ne ferai pas de revue beauté. Je vais même faire un virage (provisoire) à 180°.

Cela faisait longtemps que j’avais cet article en tête et dans le cœur, mais vous le savez je ne parle que très peu ici de ma vie privée, je tiens à mon anonymat (tout relatif). Au départ j’avais prévu de l’écrire pour le 2 avril (journée de soutien pour les autistes) mais mon Léo était malade (et moi aussi) et tout a été repoussé. Mais finalement je trouve ça pas mal, de ne pas penser à eux qu’une seule journée par an ^^

Mais voilà cet article est important pour moi car il peut aider d’autres personnes, qu’elles soient directement concernées ou alors qui côtoient des personnes qui le sont.

Avant tout cet article, c’est l’histoire d’un enfant. De mon enfant, pas du petit mais du grand. Mon Tom, ma pomme d’amour de déjà 8 ans maintenant. Mon Tom qui n’est pas un enfant comme les autres.

Déjà tout petit, vers 18 mois je sentais qu’il ne serait pas tout à fait comme les autres. Il passait beaucoup de temps à la crèche allongé au sol à regarder  les roues de ses voitures, tournées sur le toit, tourner sans fin. Il a parlé très tôt, mais ses phrases ne m’étaient pas destinées et il passait son temps à répéter des phrases de dessins animés en boucle (les fameuses écholalies). Les questions de type : « c’est quoi ça? et ça? et ça? » je n’y avais pas le droit. Il a d’ailleurs fallu attendre 4/5 ans pour avoir une question tout court. Parce que oui, une question induit une communication réciproque et mon petit (plus si petit) bonhomme c’est justement ce qui est compliqué pour lui : communiquer.

P1D2509605G_px_640_

La médecin de crèche a confirmé mes doutes, elle a été la seule à me prendre au sérieux à l’époque et je la remercie encore aujourd’hui. Sans elle, j’aurai probablement attendu plusieurs années avant d’aller voir un spécialiste. Des années de suivi qui auraient été perdu bêtement parce que tout le monde me disait : » mais non tout va bien, tu t’inquiètes trop ». Parce que oui, à l’époque, j’étais mère célibataire. Seule dès ma grossesse, il n’y avait que moi et mon enfant, ce premier enfant et cette parentalité qu’on ne connait pas encore, qu’on apprend au jour le jour. Moi et cet enfant que j’aimais déjà plus que tout, peu importe les nuits blanches et la course entre la crèche, les médecins pour les petites maladies si fréquentes à cet âge et le travail, la galère financière parfois même si j’avais la chance d’être en colocation, avec un  colocataire qui me gardait aussi mon fils quand je bossais le WE, ce qui m’a sauvé de bien des difficultés.

Bref ce médecin m’a dirigé vers un CMP de ma ville. Et là, ça a été le drame qui aurait pu tout faire basculer. Le monsieur que j’ai vu la bas, avec mes doutes et mes peurs, était un homme autoritaire, sexiste, qui n’a pas parlé à Tom de toute la séance préférant me demander moult détails de mon passé. Car oui, ça je l’ai appris quelques années après, il y a encore des gens qui pensent que l’autisme vient des parents, de la mère en particulier. Moi mère célibataire, j’étais du pain bénit pour lui! Il devait être content. Il a fini la séance en disant qu’il aurait fini le profil psy de mon fils  avec une deuxième séance mais que non mon fils n’était pas malade (en gros c’était moi qui l’était pour vous résumer) et que je me faisais des idées. Je suis sortie de cette séance en larme, dans un état encore pire que celui où j’en étais entré, je me sentais pire qu’une sous merde. J’ai failli tout laissé tomber, et puis j’ai regardé mon fils et j’ai décidé de me battre. mais pas avec ce psy aux idées d’un autre temps, pour qui une femme forte qui a un travail à responsabilité existe uniquement si ses parents voulaient un garçon pendant la grossesse (oui oui il m’a dit ça) parce que une femme forte ce n’était pas naturel ou inné :O Et puis oui, j’avais un défaut à ses yeux de mâle dominant : j’étais renseignée sur les troubles envahissant du développement et la psychologie ne m’était pas inconnue : sacrilège !!

J’ai trouvé un autre CMP encore plus proche de chez moi avec une psychologue géniale et très douce et c’est comme ça que le suivi a commencé. Un suivi lourd, qui prend du temps qui nous a fait encore plus courir Tom et moi. Puis cette psychologue est partie à la retraite un an et demi après et a transféré le dossier de mon Tom a une spécialiste de l’autisme avec qui le courant est très bien passé aussi. Il est évident que si Tom n’avait pas été suivi aussi tôt les résultats n’auraient pas été aussi flagrant. Psychologue, psychomotricité et groupe de soutien et d’apprentissage à la sociabilisation sont son quotidien depuis 6 ans.

Mon Tom est atteint du syndrome d’Asperger, ce trouble autistique, aussi appelé autisme savant. Tu vois ce film : Rain Man, et bien Tom c’est mon Rain Man à moi. Il parle très bien maintenant, avec un niveau de vocabulaire bien au dessus de la moyenne. Il communique bien mieux aussi, il a appris. Car oui toutes ces choses innées chez nous que sont la compréhension de la communication non verbale, d’arriver à lire le visage des autres, sont pour lui une source de concentration extrême. Car il n’arrive pas à comprendre ça, pour lui quand une personne sourit elle est contente, quand elle pleure elle est triste, il le sait parce qu’il a du l’apprendre. Il est arrivé à dépasser sa peur phobique des bruits au fil des années, bruits qui le plongeaient dans une terreur sans nom avant.

Je n’entrerai pas dans les détails de ses phobies et de son process de pensée, car ça ne le concerne que lui et si j’ai du mal à vous parler de ma vie privée, je ne me permettrai pas de vous parler de la sienne. Je veux juste lui tirer mon chapeau parce que je me suis rendue compte à quel point les journées sont fatigantes pour lui, à quel point il doit se concentrer chaque minute de chaque jour pour arriver à être comme les autres. Je voulais aussi dire que je suis tellement fière de lui, qu’il est mon héros à moi, qu’il m’a rendue plus forte de par ses particularités. Fière de son cœur gros comme ça, de la belle petite personne qu’il est devenu.

Et puis j’ai rencontré celui qui allait être mon mari qui l’a élevé comme le sien, comme une évidence, sans avoir peur de son handicap, et nous lui avons donné un petit frère qui,lui aussi, regarde son grand frère, du haut de ses 2 ans, de ses yeux émerveillés. Car son grand frère il est chouette, il lui fait des câlins des bisous, il lui apprend plein de trucs… Tom prend son rôle de grand frère très au sérieux 🙂 Mon petit clown Léo veut toujours tout montrer à son grand frère, faire le pitre pour le faire rire, son frère c’est son modèle et je suis tellement contente de cet amour fraternel profond qui les unit, qui donne un coup de pied aux idées reçues.

image

Mes 2 bouchons ils sont trop cute ^^

Car chaque enfant du spectre autistique est différent, ils ne rentrent pas dans les cases, ils n’évolueront pas de la même manière qu’un autre. Il faut surtout les écouter, les pousser à communiquer et savoir équilibrer leur besoin d’être dans leur bulle et la nécessité de s’ouvrir aux autres.

Tom va à l’école avec une AVS, depuis la maternelle. C’est cette année seulement qu’il commence enfin à se faire des vrais copains, même si cela reste très superficiel et compliqué à comprendre pour lui. Il comprend qu’il est différent et il trouve ça injuste, sa tristesse à ces moments là, quand il a fait une crise devant les autres qu’il n’a pas pu retenir, me fend le cœur. Il veut être comme les autres, il ne comprend pas encore à quel point on peut apprendre de lui, à quel point il est fort et courageux, à quel point il est beau à l’intérieur. Nous passons notre temps à lui répéter ça, peut être qu’à défaut de le comprendre il finira par le croire lui même.

Donc voilà cet article un peu brouillon mais écrit du fond du cœur, pour rendre hommage à tous ces petits héros du quotidien qui valent souvent bien plus que bien des adultes que je côtoie chaque jour. Vous êtes des champions, vous êtes nos super héros à nous ❤

Etat Pur : les actifs Q10 et Acide hyaluronique

Publié 14/05/2014 par Sylvie Beauty and Geek

Coucou !

Vous connaissez mon gros coup de cœur pour la marque Etat Pur et tout particulièrement leurs actifs purs ? (Si non va voir ici )

L’acide salicylique en 300 (puis en 70) et le zinc ont été en grande partie la cause de l’éradication presque totale de mes boutons. Ces petites fioles (certes chères à l’achat mais de nombreuses ventes privées ont lieu, ainsi que des promotions sur le site officiel en lui même) sont devenues incontournables à la maison!

Quand mes imperfections ont commencé (enfin) à se faire la malle, je suis passée à d’autres actifs, de la gamme « signe de l’âge » cette fois : le Q10 et l’acide hyaluronique. Les ayant maintenant fini (environ 2 mois et demi/3 mois d’utilisation pour chaque fiole) , je me suis dit que ça serait sympa de vous en dire ce que j’en ai pensé 😉

J’utilisais le Q10 le soir. Cette molécule est bien connue des gammes anti âge (Nivea en a fait son ingrédient vedette dans leur gamme anti âge et minceur). C’est un coenzyme présent dans les cellules de la peau et qui aide à entretenir l’énergie cellulaire et qui bien sur a la bonne idée de se faire plus rare au fil des ans et là c’est le drame

Le Q10 préviendrait donc les rides en relançant le dynamisme cellulaire. Cet actif se présente, comme tous les autres, sous forme de petit flacon compte goutte (avec un bouton poussoir sur le bas). J’appliquais 4 gouttes tous les soirs. Là où il diffère c’est au niveau de sa texture : habituée au gel  presque liquide transparent de mes actifs anti imperfection, j’ai été assez étonnée de voir sortir une texture épaisse, laiteuse, de couleur blanche jaunâtre ^^ Elle s’étale cela dit aussi facilement que les autres actifs et pénètre immédiatement 🙂

Concernant son efficacité, je dirai que c’est plutôt positif : j’ai la chance de ne pas avoir de rides sur le visages (juste quelques ridules sous l’œil) à presque 34 ans (faut bien que la peau grasse à boutons ait quelques avantages). Je ne peux donc pas vous parler de réduction de rides déjà existantes. Après ce produit a surtout l’air plus préventif que curatif, donc plus fait pour retarder les premiers signes de l’âge, et à ce niveau là, le fait que je n’ai toujours pas de ride après l’avoir utilisé montre qu’il ne me fait pas de mal hahaha! Faudrait que je réessaye d’ici quelques années voir si c’est toujours aussi efficace!

image tirée du site Etat Pur, j'ai eu la bonne idée de jeter le produit avant de faire mon article (blogueuse en carton bonjour)

image tirée du site Etat Pur, j’ai eu la bonne idée de jeter le produit avant de faire mon article (blogueuse en carton bonjour)

L’actif acide hyaluronique est celui qui m’a vraiment le plus plu dans cette gamme. Sa texture est plus épaisse que les actifs zinc, mais reste tout de même assez fluide. L’acide hyaluronique est lui aussi naturellement présent dans la peau. Il repulpe la peau, et évite le relâchement cutané . J’ai découverte que cet actif, présent dans de nombreux soins hydratants asiatiques (la gamme Aqua de Unt notamment), était vraiment supra efficace pour hydrater la peau en profondeur et lui redonner du pep’s. Ma peau l’adore. C’est donc sans trop hésiter que j’ai commandé cet actif lors d’une vente privée à moitié prix.

image

A la première utilisation, j’ai eu un peu peur de sa texture. Je l’ai trouvé très collante à l’application, d’autant plus qu’il pénètre très rapidement dans l’épiderme. Il n’est donc pas très facile à appliquer lors des premières utilisations. Après on comprend le truc et y a plus de problème. Mais ouf, le coté collant disparait complètement au bout de 1 minute après séchage ^^ (le temps de mettre mon CDY ^^) La marque conseille d’utiliser les actifs sur peau nue, donc juste après le nettoyage, mais concernant cet actif en particulier (et après plusieurs tentatives de l’utiliser comme le disait la marque) et son coté collant à l’application, j’ai trouvé bien plus efficace de l’appliquer juste après ma lotion Bright C de Unt (qui n’est pas gélifiée mais liquide). J’avais l’impression que l’actif scellait les bienfaits de  ma lotion 🙂

image

Ma peau a tout de suite montré à quel point elle aimait cet actif, à long terme comme à court terme. A court terme, ma peau est de suite repulpée, bien hydratée et a l’air naturellement saine. Mes pores sont resserrés et sur ce point là je rejoins totalement Aya du blog Shabondy qui disait que cet actif pur valait toutes les bases siliconées du monde! J’ai trouvé qu’effectivement les effets sur les pores visibles étaient très encourageants (et avec une meilleure composition hahaha) avec une nette amélioration du grain de peau. A long terme, un effet perdurant sur l’hydratation et donc forcément sur les pores et le teint brouillé (seul chose vraiment efficace pour resserrer les pores : l’hydratation!!) , un make up qui tient mieux sur la durée et un teint rosé de jeune fille. Bref j’ai vraiment adoré!

J’utilise en ce moment pour les remplacer l’actif thé vert le matin (associé à la fin de mon propolis) et le soir je finis mon actif zinc avec 3 fois par semaine l’acide citrique. Mais je sais déjà que je reprendrai l’actif acide hyaluronique dès la fin de ma propolis!

Donc voilà. Encore une fois j’ai été très contente de ces actifs qui m’ont enchanté de par leur efficacité et leur simplicité! Les avez vous essayé? Les avez-vous autant aimé que moi?

 

 

Un maquillage tout doux avec Tarte

Publié 12/05/2014 par Sylvie Beauty and Geek

Salut les beauty and geekettes !

Mes précédents articles make up (que j’ai longuement hésité à publier hahaha) vous ont apparemment plu, je vais donc de nouveau vous présenter un petit maquillage que j’ai fait pour aller au travail dimanche en utilisant ma petite  palette de FAP Tarte Cosmetics .

DSCN1935

 

Il y a quelques mois, je ne connaissais même pas cette marque déjà ultra célèbre sur tous les blogs beautés et les chaines youtube. Et puis la galère monstrueuse pour en commander à un prix raisonnable m’ont encore plus refroidie. Sans compter que finalement, même si je trouve les packages superbes et les palettes vraiment jolies, bizarrement cette marque ne m’intéresse pas plus que ça (ne me jetez pas des rouges à lèvres et autres boites de poudres sur la tronche beautystas, je suis comme ça parfois, totalement décalées par rapport aux autres xD ). Je vivais donc très bien sans. et puis, mes supers copines Cad et Lisa du Vanity de Lisea ont eu la bonne idée de m’envoyer une palette pour mon anniversaire dans un petit colis rempli de douceurs et d’amours baveux <3. Et puis attention, pas n’importe quelle palette : celle qui regroupe les 4 fards à paupière que j’aime le plus utiliser ensemble! Du rose, du gris souris, du violet vibrant et sombre et du noir, mon combo gagnant quoi 🙂

DSCN1943

J’ai donc cette merveille depuis octobre dernier et il était plus que temps que je vous en parle ici ! Ils sont présentés dans une petit boite en carton tellement joulie avec tout plein de petites fleurs dessus et les FAP sont disposés sous forme de bandes de couleurs sans séparation. Il est vrai qu’il est un peu délicat de prendre une couleur sans toucher celle à coté, pour ma part mes pinceaux Eco Tools sont assez petits pour prélever sur une seule bande sans toucher celle d’à coté, donc ça me va.

Je ne saurai que trop vous conseiller de tapoter votre pinceaux plutôt que de brosser celui ci pour prélever de la matière : la texture des fards est extrêmement poudreuses et pigmentées, vous risqueriez de vous retrouver avec trop de poudre sur votre pinceaux et de laisser plein de chutes sur votre pommette, comme dans la boite. D’ailleurs je vous suggère de faire votre teint après vos yeux pour une fois, comme ça il sera plus facile de corriger les petites retombées par la suite. J’utilise toujours ma primer potion d’UD en dessous donc je ne peux pas dire sans base ce que ça donne mais avec la tenue est excellente, le make up ne bouge pas jusqu’au démaquillage du soir

DSCN1946

Les fards sont très pigmentés, ce qui peut rendre l’application un peu compliquées pour les novices (dont je fais encore partie, même si je m’améliore un peu avec le temps). Personnellement, j’ai trouvé bien plus facile de tapoter la matière petit à petit, plutôt que de simplement l’étaler sur la paupière et surtout de ne pas prélever trop de poudre sur mon pinceau. Avec cette technique les fards sont une merveille à travailler et à fondre entre eux.

DSCN1948

On voit bien ici la texture très poudreuse des fards

Pour effectuer ce maquillage j’ai donc fait mon teint comme d’habitude (ouais je sais je l’ai fait d’abord, j’ai peur de rien , je suis une rebelle zouf de la life moi) avec ma base Météorite de Guerlain, mon FDT Lingerie de Peau de Guerlain toujours, mon concealer full coverage de Kiko et ma touche éclat d’YSL pour les cernes, ma poudre Les Voilettes Minérales de Guerlain, mon blush Madame Rougit et ma primer potion d’Urban Decay.J’ai fixé le tout avec mes Météorites en teinte rosée (j’aime les produits teint de Guerlain si jamais t’avais pas compris) .

DSCN1949

J’ai d’abord appliquer avec mon pinceau large Eco Tools la teinte rosée en base sur toute la paupière jusqu’à la base des sourcils. J’ai ensuite mis en coin externe le gris grâce à mon pinceau biseauté, je l’ai ensuite travaillé dans tout le creux de la paupière mobile pour faire une sorte d’halo et pour mieux structurer mon make up. J’ai enfin passé avec mon plus petit pinceau le violet sur l’outer V et je l’ai fondu avec le gris en débordant sur le coin externe du creux de paupière (veuillez excusez mon manque de termes techniques je ne suis pas une pro du maquillage hahaha). Un trait d’eye liner (raté la rage mais peu surprenant *honte*) noir 27/7 d’UD et une touche du mascara Better than sex de Too Faced que j’ai en version miniature et le tour était joué 🙂

DSCN1937

tu excuseras l’état plus approximatifs de mes sourcils en friche, je sais c’est pas bien, je fais honte à toute la blogo, je pars me cacher *pas tapé*

En général j’utilise la teinte noire pour faire un trait au ras supérieur de l’œil (comme un eye liner quoi) mais là j’ai pas pris le temps et j’ai opté pour l’eye liner directement

Pour les lèvres, je l’ai joué soft avec juste quelques couches de mon crayon à lèvre creamy rouge Agnès B en teinte prune sensualité (j’adore ces crayons à lèvres, j’ai dévalisé le CCB lors des soldes en janvier !!) pour une touche lumière toute douce.

DSCN1941

Alors bien sur, ce maquillage est plus qu’imparfait, mais j’ai beaucoup aimé le résultat que j’ai trouvé sophistiqué sans faire too much et surtout lumineux !

Promis la prochaine fois mes sourcils seront nickels (ou pas :p )

Mon premier nettoyant Baviphat

Publié 08/05/2014 par Sylvie Beauty and Geek

Coucou !

Il y a quelques temps déjà, quand je vous présentais ma routine du matin, je vous avais parlé de mon nouveau nettoyant le Magic Blackhead and Pore clear cleansing foam  de Baviphat .

Bien que cette marque soit bien connue en Corée, je ne l’ai que très peu testé jusqu’à présent : avant le nettoyant, je n’avais essayé que quelques masques imbibés et le sleeping pack à la pomme mais que j’avais bien aimé.

J’avais craqué en début d’année dernière lors d’une commande Sasa sur ce nettoyant en grosse promo et ce n’est que cette année que je me suis mise à l’utiliser le matin comme nettoyant ^^ (mieux vaut tard que jamais)

Baviphat a en règle général des package assez kawai (le peeling pèche et le sleeping pack que vous pouvez voir ici en sont la preuve) mais là je dois avouer que je trouve ce tube très quelconque, y a pas de quoi l’exposer fièrement dans la salle de bain… en ait je le trouve même assez moche, mais bon ce n’est qu’une question de gout 😉 Après c’est un tube à clapet, très pratique et hygiénique, qui est énorme compte tenu de la petite quantité de produit nécessaire à chaque utilisation. Autant vous dire que le tube va vous durer un petit bout de temps : ça va faire trois mois que je l’utilise et il en reste encore vraiment pas mal.

wpid-20140302_140342-1.jpg

image

Sa texture est crémeuse, blanche comme la neige, et légèrement irisée. Avec ma Tosowoong, elle produit une mousse super abondante, toute douce et onctueuse, vraiment super agréable à utiliser. La toso glisse dessus et la mousse protège ma peau des frottements trop agressifs. Je me dis des fois que, si je l’utilisais avec mon filet moussant, j’aurai surement une mousse de folie furieuse *_*

image

image

mousse obtenue avec un filet moussant, compacte, et supra douce !

Son odeur est légère et très fraiche, légèrement citronnée. Au niveau rinçage pas de souci, tout part très facilement à l’eau.

Je n’ai pas eu l’impression que ce nettoyant asséchait ma peau : si je sens ma peau bien propre, elle ne crisse pas après rinçage, et  tire un peu mais pas plus que ça. Après ce nettoyant n’est pas du tout hydratant non plus, et je pense que les peaux sèches ne l’aimeront pas beaucoup 😉 Et bien entendu, même moi avec ma peau mixte à grasse, l’hydratation est obligatoire.

Sur les promesses de celui ci à savoir des pores moins visibles et la prévention des points noirs, je trouve que finalement c’est plutôt réussi mais pas non plus extraordinaire.

Je m’explique : oui je trouve que ce nettoyant resserre bien les pores, ou en tout cas les floute bien (peut être y a -t-il du silicone dedans, je n’ai trouvé la compo nulle part…) à court terme, mais je ne pense pas qu’il ait une action vraiment à long terme (de toute façon je reste persuadée que seule une hydratation poussée et régulière, permette d’avoir un joli grain de peau et des pores moins visibles). Après je trouve l’effet immédiat sympathique, n’ayant en général pas d’attente soin de la part d’un nettoyant, c’est toujours un plus. Au niveau des points noirs, je n’en ai pas particulièrement, je suppose donc que le nettoyage en profondeur fonctionne plutôt bien en empêchant ma peau de s’encrasser. Néanmoins, il n’a pas empêché mes quelques boutons mensuels qui arrivent toujours à pointer le bout de leur nez, et ne les a pas fait partir plus rapidement non plus : c’est donc un semi échec de ce coté là.

Pour finir, ce nettoyant je l’ai plutôt bien aimé sans pour autant le trouver extraordinaire. Je le trouve par contre super agréable de par sa consistance crémeuse et douce, et il fait ce que je lui demande à savoir nettoyer ma peau en profondeur sans l’agresser, et ça en fait un excellent rapport quantité/prix car avec ses 120 ml et le prix dérisoire que je l’ai payé (de mémoire 6/7$), il reste bien mieux que bien des marques européennes bien plus chères ^^

Quel est votre nettoyant chouchou?

 

 

 

De la fraise sur ma face avec Skinfood

Publié 06/05/2014 par Sylvie Beauty and Geek

Coucou!

 

Je reviens petit à petit vers vous, comme vous le savez j’ai eu un petit coup de mou ces derniers temps d’où mon absence ici. Je n’ai pas eu la bonne nouvelle que j’attendais, mon moral  est donc toujours en berne, mais je vais me mettre un bon coup de pied aux fesses et essayer de revenir ici plus souvent. Merci à toutes celles qui ont laissé un message d’encouragement ou un petit cœur, ça m’a beaucoup touchée ❤

Je reviens sur le signe de la légèreté et de la gourmandise puisque je vais vous présenter aujourd’hui un masque coréen de la marque Skinfood. Un masque très gourmand qui vous donnera l’impression de vous tartiner la tronche de confiture de fraise et de sucre brun ^^ Il s’agit du Strawberry Black Sugar  mask wash off.

image

Skinfood est une marque coréenne qui s’appuie sur les bienfaits des aliments sur la beauté de la peau. C’est pourquoi tout ou une grande partie de leur gamme a pour ingrédient phare un fruit ou un légume connu pour ses bienfaits pour la peau. Sans être à 100% naturelle (on retrouve du paraben dans certains produits), les compositions sont en général plutôt bonnes (je dis plutôt hein pas totalement) : le brocoli, le raisin, la fraise, le sucre noir, le riz, le vinaigre de cidre, etc… sont chacun mis en avant dans une gamme complète ou un produit selon vos attentes et celles de votre type de peau. Sympa non ?

La fraise est excellente pour la peau. Elle est très riche en acides de fruits, vitamines et minéraux, et est un excellent anti oxydant. C’est justement ici d’un masque détoxifiant dont je vais vous parler, un masque qui redonne de l’éclat aux peaux ternes.

Le pot en plastique est plutôt mignon, il fait très old school : je l’aime beaucoup.

image

Ce qui frappe dès l’ouverture du couvercle, c’est la bonne odeur de fraise qui s’en dégage. Pas la fraise chimique version Tagada non non Madame, l’odeur est exactement celle d’un pot de confiture à la fraise. Du bonheur en pot si j’te jure! Sa texture est celle d’une pâte de fruit un peu épaisse, opaque mais facile à étaler. On y retrouve également du sucre noir du Brésil riche en minéraux et même des pépins de fraise… si j’te jure, j’te dis !!! Phase régression amorcée à 300% ^^

image

Je l’applique après mon démaquillage et nettoyage sur visage humide (sinon les grains de sucre assez gros vont t’arracher la peau, ça je te le jure aussi, et j’ai pas une peau sensible) : il ne faut pas hésiter à rajouter de l’eau petit à petit si votre peau a vraiment du mal à supporter les grains, le but n’est pas de vous arracher la peau. Pour ma part, humidifier mon visage avant suffit. J’en mets une couche assez fine, qui de toute façon ne sera pas uniforme car la texture est granuleuse et moins opaque une fois appliquée, presque huileuse. Je masse du bout des doigts, très doucement pour ne pas abimer ma peau du visage afin de bien étaler le tout et je laisse poser 15 minutes avant de rincer. Je passe ensuite au reste de ma routine soir (sans la hada en général après mon masque) avec la lotion, etc…
image

Je dois avouer qu’au tout début et malgré ses qualités régressives, j’ai eu du mal avec la texture et surtout avec les grains! Pour moi, qui n’utilise plus de gommages à grains depuis un an, les gros grains de sucre m’ont d’abord donné l’impression de me frotter la peau au papier de verre. Puis une fois cette impression passée, la texture très huileuse du produit m’a fait craindre le pire sur ma peau mixte à grasse. Je ressens quelques picotement au niveau des narines (mais ça c’est parce que des fois la fraise chez moi ça passe plus, puis ça revient, sans doute une petite intolérance) mais mise à part une forte envie de me gratter le nez (et je peux pas car il est couvert de masque je vais en foutre partout sinon xD) rien à signaler. Par contre, j’ai vraiment adoré son odeur de fraise et de sucre qui est très présente pendant la pose (certaines vont pas aimer ça du tout d’ailleurs, ça s’appelle les gouts et les couleurs ^^ ).
image

Mais finalement je l’aime beaucoup ce masque. Je me suis faite aux grains (il me suffit juste de masser vraiment du bout des doigts sans rechercher justement une exfoliation mécanique) et surtout les résultats sont vraiment, sur moi, bluffants !! Grain de peau plus net, pores resserrés, teint éclatant *_* Ce masque, sur mon visage en tout cas, marche vraiment très très bien et ma peau semble kiffer la fraise sa mère ❤ J’ai l’impression que le voile terne qui le recouvrait s’est fait grignoter pendant la pose, mon teint est vraiment éclairci (ça veut pas dire blanchi hein, pas d’amalgame, je ne perds pas de la pigmentation juste du gris ^^)

Sa texture finalement assez huileuse (il y a dans la compo du beurre de karité, de l’huile de macadamia, de l’huile et des pépins de fraise, des pépins de framboises et du caramel, entre autre) fait que ma peau ne se sent pas du tout agressée par ce masque et n’est pas du tout asséchée par celui ci. Elle ne tire pas, même si le reste de ma routine est bien entendu nécessaire derrière pour en renforcer l’effet. Bref pour tout vous dire, après le chocolat sur ma face( ici et ici), je prends un plaisir immense à me tartiner de cette « confiture » de fraise une fois par semaine (ou deux fois par mois, ça dépend de l’état de ma peau). Si je le déconseille aux peaux trop sensibles quand même à cause des grains assez costauds (et évidemment à celles et ceux allergiques à la fraise ou aux fruits rouges, un peu de bon sens!)

Allez je vous fais des bisous et j’essaye de revenir vite vers vous  😉

 

Qui a testé ce masque? Qu’en avez-vous pensé?