comparaison

Tous les articles tagués comparaison

Color Tattoo vs Color Edition : the battle de la mort qui tue

Publié 13/12/2013 par Sylvie Beauty and Geek

Hey (Jude) !

Oui je sais aujourd’hui j’ai mangé un clown, rassurez vous je les digère assez vite !

Vous avez surement remarqué (ou pas, je ne juge pas, étant moi même parfois complètement à la ramasse sur les actus beauté, ô honte suprême pour une blogueuse beauté) que la mode du moment est au fard à paupière en pot avec une texture gel . Moi j’avoue que je ne savais pas que ça existait avant que ma copine Cad commence à m’en parler obsessivement à chaque fois qu’on démarrait une conversation sur FB (bon ok j’exagère un peu, pas taper Cad ^^) : « tu connais les Color Tatoo ? -(moi) non-Cad non mais vas y fonce c’est super comme truc ! »

Ok j’avoue, à force elle m’a donné envie d’en savoir plus et j’ai profité d’une commande Brandalley pour me faire une opinion . A moins 30% tant qu’à faire (promo valable encore aujourd’hui à l’heure où je vous écris ces lignes …. à l’heure où je le publierai j’en sais rien hahaha) . J’ai pris plusieurs teintes de Color Tattoo de Gemey Maybelline : rose gold, metallic pomegranate, violet et turquoise forever .

J’ai ensuite profité du Black Friday pour faire une petite commande sur l’e-shop de Bourjois, qui s’y met aussi sous la dénomination Color Edition 24h (waouh quelle inventivité dis donc => sarcasme), avec la aussi  30% de réduction : les teintes Merveilles d’argent, Pétale de glace, Prune nocturne et Bleu Ténébreux sont donc maintenant miennes 🙂

image

La battle de la mort qui tue …

Bon, et là tu te dis: « on s’en fout de ta vie, passe au cœur du sujet bordel », je me suis donc dit, vu que les deux marques surfent sur le même concept que j’allais vous en faire un comparatif afin de vous aider à les départager 😀 Avant de me remercier, lisez tout l’article car finalement, après les avoir tous les deux essayé, j’ai trouvé très difficile de choisir un seul des deux car ils ont chacun des avantages et des inconvénients vis à vis de l’autre 😮

Mais bon c’est pas grave ! Allons y Alonso comme le dirait mon regretté 10e Docteur (Who) -digression : je viens de finir la 4e saison je pleure le départ de mon David Tennant adoré et j’ose espérer que Matt Smith sera aussi bien que lui, fin de la digression- Voici mon avis sur les deux produits !

Je vais commencer par le Color Tatto de Gemey, car c’est celui qui est sorti en premier et c’est aussi celui que j’ai pu tester depuis quelques semaines maintenant .

image

de gauche à droite : le violet, le turquoise forever, le rose gold et le metallic pomegranate

Ils se présentent sous la forme d’une petite boite ronde  transparente sur le bas qui laisse donc voir très facilement la couleur à l’intérieur, et qui reproduit la couleur en haut grâce à une étiquette sur le bouchon noir ; quand comme moi vous collectionnez les fap en foutoir dans une trousse, c’est bien appréciable de pouvoir choisir au premier coup d’œil la bonne boite 🙂 La texture du produit est fraiche, il s’agit d’un gel, légèrement crémeux, et même qu’on nous promet qu’il va rester 24h sur nos paupières . Sur ce point je ne pourrai être catégorique, car je me démaquille bien avant, mes années où je faisais 24h sans dormir étant maintenant bien loin de moi xD ! Je l’ai utilisé avec ou sans base et la tenue est effectivement très bonne quelque soit l’option choisie . Pas de migration dans le creux ou les ridules le fap tient toute la journée sans bouger !

image

De haut en bas et de gauche à droite : metallic pomegranate, rose gold, turquoise forever et violet

Vous pouvez l’appliquer au doigt ou au pinceau . En ce qui me concerne, je le mets au pinceau
plat pour fap de ELF car je ne sais pas pourquoi, au doigt j’y arrive pas ! Oui oui -_-‘ je n’y arrive pas, ça part dans tous les sens, je ne suis pas précise et ça déborde et je trouve que la couleur n’est pas uniforme sur la paupière . Alors ça doit être moi qui ne suis pas douée car je connais d’autres personnes qui y arrivent très bien (autrement dit 98% de la population hein^^) !

image

swatch sans soleil mais lumière naturelle ,de gauche à droite : violet, pomegranate, turquoise et rose gold

Au niveau pigmentation pour la grande majorité de mes teintes, elle est bien présente et opaque dès le premier passage du pinceau . Je dis en majorité car pour la teinte violette, c’est pas trop ça , et j’ai été bien déçue car dans le pot je trouvais cette teinte sublime, en grande fan de violet que je suis :/ Finalement le violet profond est un mauve, pas dégueu hein comprenez moi, bien mais pas ce que j’attendais . Le turquoise est bien lumineux et juste parfait pour un regard façon mer tropicale . Le rose gold, je l’aime beaucoup mais je trouve sa dénomination trompeuse : il est très lumineux et froid , et il est pour moi un rosé argenté plus qu’un rose doré ou un or rose . En dehors de ça, il est parfait pour le coin interne de l’œil  avec mon metallic pomegranate , un prune/framboise façon burgundy (pas un article beauté ou on ne vous parle pas du burgundy en ce moment, j’en rajoute une couche, ne me remerciez pas, c’est normal) métallisé bien soutenu en creux .

image

swatch au soleil : de bas en haut : violet, pomegranate, turquoise et rose gold

Jusque là je trouve cette petite boite presque parfaite, mais … car oui il y a un mais ! Je trouve les Color Tattoo galère à estomper et à travailler :/ Alors, je ne me prononce pas pour les autres et peut être que ça vient de moi mais si l’envie me prend de vouloir travailler mon fap ou même de vouloir mettre deux couleurs ensemble c’est le drame !! 😮 Ma couche de couleur de désunifie (je sais ce mot n’existe pas, hum hum)  et fait des paquets (un peu comme un fap crème un peu gras) et des trous… et pour estomper la démarcation entre les deux couleurs c’est juste mission pas impossible mais compliquée . J’ai heureusement un peu plus de facilité en laissant sécher la teinte sur la paupière mobile avant d’appliquer une deuxième teinte (ou une deuxième couche) deux bonnes minutes plus tard . Mais pour le coup, je trouve tout travail ou retouche fastidieux, autant avoir la main sûre et l’envie d’un make up monochrome :/ Je pense que je devrai utiliser les Color Tattoo seul ou avec un FAP poudre (ce que fait ma copine Cad par exemple) et que ça se passera beaucoup mieux, plutôt que d’utiliser deux Color Tattoo ensemble .

Passons aux Color Edition de Bourjois 🙂

image

de gauche à droite : merveilles d’argent, prune nocturne, pétales de glace et bleu ténébreux

Ils sont eux aussi dans un petit pot semi transparent avec un couvercle noir, soit un poil moins pratique pour visualiser la teinte d’un coup puisqu’il faut retourner le pot . Mais bon c’est pas le plus grave truc du monde non plus 😉 (le truc le plus grave du monde c’est de ne pas se démaquiller le soir tout le monde le sait)

image

de haut en bas et de gauche à droite : bleu ténébreux, pétales de glace, prune nocturne et merveille d’argent

Je les mets aussi au pinceau avec ou sans base selon mon humeur . La marque nous promet elle aussi une tenue 24h mais il est compliqué pour moi de déterminer si oui ou non c’est le cas (j’y reviendrai) , j’ai l’impression que la tenue est  quand même moins bonne que les Gemey .

La texture gel mi-solide se prélève facilement au pinceau et a un fini légèrement poudré sur la paupière très appréciable . Car du coup, de par ce fini, je n’ai pas le problème de modulation ou de travail du fap, qui devient tout de suite plus aisée . aucun problème pour utiliser deux Color Edition entre eux : je privilégie souvent les combos merveille d’argent/bleu ténébreux et Pétales de glace/Prune nocturne . Pas d’effet fraicheur comme le Color Tattoo , la texture se transforme instantanément en poudre et se travaille aisément .

Par contre je suis très déçue de la pigmentation que je trouve très faible et du rendu qui ne correspond pas du tout à la couleur dans le pot . Comprenez moi bien, je ne dis pas que les couleurs sont moches, juste qu’il faut impérativement faire un swatch sur la peau avant d’acheter le produit avec un testeur, car si vous vous fiez à la couleur sur le pot, croyez moi, elle n’a rien à voir une fois posée … et autant acheter en connaissance de cause ! Le peu de pigmentation rajoute encore à cette impression ^^ Genre le Pétale de Glace dans le pot donne l’idée d’un rose glacé alors qu’en vrai il est beaucoup plus clair sur la paupière (mais du coup parfait pour enluminer le coin interne), il ressemble d’ailleurs pas mal au Rose Gold de son concurrent . Le bleu nocturne,tellement foncé et moiré dans le pot ,  il faut le passer en plusieurs couche avant qu’on le voit vraiment et aucun moiré, juste un fap foncé avec des paillettes bleues . Le prune nocturne qui fait bien prune violet sombre dans le pot donne un rendu taupe/marron foncé sur la paupière … Bref vous m’avez compris, les couleurs manquent d’opacité et je trouve ça vraiment dommage car sans ce défaut, elles auraient surement détrôné à coup sur les Gemey .

image

au soleil de bas en haut : merveille d’argent, prune nocturne, bleu ténébreux et pétales de glace . On voit que la pigmentation est beaucoup plus faible (j’ai utilisé la même quantité de matière pour les deux marques )

J’ai du mal à vous parler de sa tenue car le produit est tellement peu coloré sur la paupière, que je n’arrive pas à voir la différence entre le matin et le soir . Ça a l’air pas trop mal quand même, avec juste un léger affaiblissement de la couleur , sans migration dans les plis .

Malgré ce gros défaut, je continue à utiliser avec plaisir les Bourjois malgré tout car j’adore leur texture et la facilité pour fondre les couleurs . Et les couleurs ne sont pas moches en soi, juste plus discrètes et je les trouve beaucoup plus faciles à utiliser si vous êtes pas douées comme moi néophytes et sont parfaites les jours où je ne veux pas mettre l’accent sur mon regard fatigué . Par contre je trouve les deux couleurs claires très bien pensées pour illuminer le regard .

image

lumière naturelle de bas en haut : argent, prune, bleu et pétale de glace

Donc me voilà bien embêtée car leurs défaut et avantages sont complémentaires :/ Vous m’auriez fait un fap avec la vibrance de couleur du Gemey et la texture des Bourjois, j’aurai été ravie . Du coup je ne sais pas vraiment comment les départager et vous dire qui gagne cette battle …. J’ai l’air fine  ^^ .

Et vous , quel est celui que vous choisiriez selon les critères que je vous ai énoncé et les swatchs  ?

Deux nettoyants au charbon au banc d’essai

Publié 10/07/2013 par Sylvie Beauty and Geek

Coucou !

Une petite battle ça vous tente ? Ça faisait longtemps 😉

Le hasard a fait que j’ai utilisé à la suite l’un de l’autre deux nettoyants au charbon de deux marques différentes : Ramoneur de Lush et Clear Purifier de Ünt .

S’ils sont tous les deux formulés à base de charbon, ils sont dans la pratique bien différent l’un de l’autre 🙂 (Bon par contre je ne trouve plus Clear purifier sur le site qui doit être discontinué)

Commençons par Lush . Ramoneur se présente sous la forme d’un savon solide noir corbeau . Il est à base de charbon, de réglisse et de bois de rose . Son odeur est vraiment très légère , pour moi limite inexistante . Il s’utilise comme un savon solide normal sur visage mouillé .

Première réaction que j’ai eu en le frottant dans mes mains : « purée il est galère à prélever!! » J’ai en effet l’impression de ne rien avoir dans les mains quand je le frotte  pour prélever de la matière … sensation d’autant plus forte qu’il ne mousse pas du tout . Mais en frottant le visage on sent très très légèrement le coté micro grain argileux du charbon : rien d’agressif .

Ah puis oui, il faut le savoir, vous aurez le visage façon ramoneur légèrement noirci ^^ (d’où le nom tu vois !) Fort heureusement il se rince bien .

La peau est nettoyée . Et puis c’est tout … Bah oui je ne dis pas qu’il n’est pas bien , hein c’est pas ça, mais il est basique . Alors certes il exfolie en douceur (une fois par jour maxi, moins si vous avez la peau sensible) et laisse la peau nette et un peu matifiée . N’en attendez pas un miracle non plus . Je n’ai pas vraiment remarqué d’effet sur mon visage ou mes boutons non plus . Bref pour son prix (8,95€ les 100gr) je me serai attendu à mieux . Par contre sa durée de vie est très longue du fait que peu de savon suffit pour se nettoyer . Ma note :2,5/5 .

La meule et une fois découpée

Passons donc à Ünt . Je n’ai jamais été déçue par cette marque …. avant de tester le Clear Purifier . Et là encore je ne vous dirai pas que je ne l’aime pas, j’ai, comme Ramoneur, du mal à me faire une opinion .

Il se présente lui sous forme d’un tube pas du tout pratique (bouchon à dévisser/revisser) et c’est un nettoyant crème …. noire comme la suie ^^ Bah oui charbon oblige .

Petite précision, à la première utilisation il faut appuyer comme un bourrin pour arriver à faire sortir le produit 🙂 Heureusement, par la suite ça se passe très bien rassurez-vous . Un fil de crème de 2 cm suffit .

Donc lui aussi s’utilise sur visage mouillé, on le masse 1 minute et on rince .

Encore une fois on retrouve la même texture en plus épaisse avec les micro-grains. Là encore je ne trouve pas que le micro gommage soit abrasif, mais encore une fois je n’ai pas la peau sensible . De même que Ramoneur, le nettoyage avant rinçage est salissant et on se retrouve le visage grisé . Il se rince un peu plus longtemps que celui de Lush, de par sa texture plus crémeuse, mais assez facilement tout de même .

Ma peau est nette et fraiche, parfaitement lavée .

Mais comme son prédécesseur, pas d’effet extraordinaire mis à part de nettoyer . Pas d’effet purifiant particulier, il ne m’a pas empêchée d’avoir des microkystes ou des boutons  pendant son utilisation (je fais une poussée en ce moment cherchez à comprendre) ; après il ets vrai que je ne l’utilise que depuis 2 semaines et demi, peut être le résultat viendra-t-il sur le long terme , mais je doute  . Il ne tient pas toutes ses promesses, mais ça reste un bon nettoyant qui termine bien la routine démaquillage . Ma note finale 3/5, parce que je préfère sa texture plus crémeuse 🙂
image

image

Je n’ai donc pas vraiment été emballée par ces deux nettoyants qui n’ont pas fait de miracles sur ma peau et n’ont pas empêché les vilains boutons de passer le bout de leur nez de temps à autres . Je n’ai pas eu l’impression, quel que soit celui utilisé, que ma peau était particulièrement purifiée… en tout cas pas plus qu’un nettoyant plus classique .

Et vous, les nettoyants au charbon ont-il sauvé votre peau ?

Composition Ramoneur de Lush : Décoction de racine de réglisse (Glycyrrhiza glabra), Propylène glycol, Huile de colza, Huile de noix de coco (Cocos nucifera), Eau (Aqua), Parfum*, Stéarate de sodium , Hydroxyde de sodium, Charbon en poudre, Huile essentielle de bois de santal (Santalum austro-caledonicum vieill et Fusanus spicatus), Huile essentielle de bois de rose (Aniba rosaeodora), Glycérine, Chlorure de sodium, EDTA tétrasodique, Géraniol*, Linalol*, Poudre scintillante argentée